Stratégies de révision efficaces : Optimiser son apprentissage en prépa de médecine

prépa de médecine

Publié le : 09 août 20235 mins de lecture

Un étudiant désireux de se lancer dans des études de médecine doit mettre toutes les chances de son côté. Il le fera en s’inscrivant à une prépa de médecine, qui se présente d’ailleurs sous diverses formes.

Quelle prépa choisir ?

faire une prépa médecine permet, comme son nom l’indique, de préparer la première année de médecine dans une Faculté. Depuis la rentrée universitaire 2020, cette prépa permet de faciliter l’accès :

  • Au parcours d’accès spécifique santé (PASS). Il s’agit en fait de la première année des études de santé, et notamment de médecine. À l’issue de cette année, les étudiants sélectionnés par leur Université doivent passer un concours pour accéder à la deuxième année.
  • À la licence accès santé (LAS). Elle comprend ce qu’on appelle une « majeure », choisie parmi des matières générales, et qui représente la part dominante de ces études, et une « mineure » santé. Durant ces trois ans d’études, l’étudiant peut se tourner, à deux reprises, vers les filières de santé.

Quelle que soit la filière choisie, une prépa médecine peut se dérouler :

  • Durant l’année de Terminale.
  • Pendant la première année de médecine.
  • Pendant une année blanche après la Terminale et avant l’entrée en première année de médecine. Cette prépa spécifique est appelée « PO ».

Des stages avant la rentrée

L’objectif d’une prépa de médecine est double : fournir aux étudiants toutes les connaissances nécessaires et leur inculquer des méthodes de travail propres à assurer leur réussite au concours.
Cette prépa peut prendre la forme d’un stage de rentrée intensif, organisé juste avant la rentrée universitaire. Même s’il ne dure généralement qu’une quinzaine de jours, il permet tout de même d’aborder environ la moitié du programme de la première année.
Les étudiants y sont initiés à une méthodologie qui leur permettra de progresser rapidement. Ils se familiarisent également avec les travaux et les épreuves qu’ils auront à subir.
Un enseignement théorique adapté et des supports pédagogiques appropriés complètent cette formation. Son efficacité tient aussi à son adaptation au profil propre de chaque étudiant.
Il bénéficie en effet, durant toute la durée du stage, d’un accompagnement personnalisé, assuré par des enseignants chevronnés et par un tuteur, qui peut mieux mesurer les attentes propres de chaque étudiant.

Une prépa durant la première année

L’étudiant ayant intégré le PASS a besoin d’un entraînement intensif pour avoir toutes les chances de réussir le concours permettant de passer en deuxième année. Il le trouvera dans une prépa de médecine, conçue pour optimiser son apprentissage.
L’étudiant y bénéficiera de conditions de travail adaptées à ses besoins. Les séances sont organisées de telle manière qu’elles n’empiètent pas sur les cours proposés par l’Université.
Sous la houlette d’enseignants expérimentés, spécialistes des questions traitées, l’étudiant peut réviser l’ensemble du programme. Par ailleurs, il pourra passer régulièrement, et dans les conditions mêmes où elles sont organisées, les épreuves proposées en première année de médecine.
Ces galops d’essai sont une excellente manière de se préparer au concours. D’autant que l’enseignement théorique est complété par des séances de méthodologie, destinées à familiariser l’étudiant avec une méthode de travail rigoureuse.
L’étudiant travaille d’autant plus facilement qu’il est intégré à de petits groupes, qui n’empêchent pas la concentration. En plus de ces cours, il profite aussi, tout au long de la prépa, d’un accompagnement personnalisé.

Plan du site