defi autonomie etudiants

5 bonnes raisons de se former aux métiers de bouche

métiers de bouche

Les métiers de bouche représentent l’ensemble des professions étroitement liées à la préparation des mets ou des produits destinés à l’alimentation humaine. Au vu de leur importance, toutes les activités liées au métier de bouche sont réglementées et une formation est généralement nécessaire. Voici alors 5 bonnes raisons de vous former à un ou plusieurs de ces métiers.

1. Une formation qui reste très concrète

Que ce soit pour l’obtention d’un BAC pro en charcuterie, d’un CAP crémier-fromager ou encore d’un CAP de boulanger, toutes les formations aux métiers de bouche s’appuient essentiellement sur la pratique. Apprendre à découper de la viande, étudier le positionnement des outils de restauration, maîtriser tous les modes de cuisson, voilà quelques activités qui font partie de la longue liste de tout ce qu’un aspirant devra apprendre dans un centre de formation. Ce dernier pourra s’initier à travers des exercices pratiques qu’il sera amené à reproduire au quotidien. Les métiers de bouche riment également avec la passion. Les personnes qui s’y intéressent ont sans aucun doute un grand amour pour la gastronomie et ses dérivés. La formation est donc le moyen pour eux d’acquérir l’aptitude professionnelle nécessaire pour se lancer sur le marché alimentaire.

2. Le secteur de bouche recrute énormément

Le secteur de bouche est marqué par une hausse de la demande en personnel. Les métiers affiliés ont malheureusement connu un désintéressement chez les jeunes. Cela s’explique par le fait que la majorité des personnes qui s’intéressent à ces métiers s’y lance par vocation ou par dévotion. En soi, c’est une situation avantageuse pour ceux qui souhaitent acquérir une qualification et une certification dans un domaine du secteur de bouche. À la fin de leur formation, ces derniers n’auront pas trop de mal à exercer et à se faire une vie professionnelle stable. De plus, la formation aux métiers de bouche permet d’acquérir des compétences techniques qui font défaut aux personnes qui se sont lancées seulement avec leurs connaissances de base.

Une fois l’apprentissage achevé, vous serez une ressource humaine de qualité pour les grandes enseignes. Vous pourrez même lancer (immédiatement ou plus tard) un business personnel et florissant. En effet, il est possible d’ouvrir son propre commerce si vous possédez un CAP, un BEP ou encore trois ans d’expérience dans le domaine.

3. Un secteur qui s’ouvre à d’autres horizons

Les métiers de bouche ne connaissent pas de frontière. Le monde entier sait ce que c’est que la pâtisserie, la boucherie ou encore la boulangerie. Après une formation complète, vous avez donc le choix entre travailler dans votre région ou découvrir d’autres endroits du monde. Nombreux sont les pâtissiers, les cuisiniers ou les bouchers qui ont pu s’exporter dans des villes telles que New York, Tokyo ou Berlin pour y exercer leur art dans l’univers de l’alimentation. En plus, dans le secteur de la cuisine, les techniques et méthodes sont différentes par-delà les frontières. Aller s’exercer ailleurs, c’est aussi avoir la chance d’apprendre de nouvelles choses.

4. Un secteur très diversifié

Le secteur de  bouche fait partie des domaines d’activité les plus diversifiés. Pour résumer, on compte notamment la filière sucrée (boulanger, chocolatier ou pâtissier) et la filière de viande et du poisson (boucher, charcutier ou poissonnier). Notez que ces filières comptent encore un bon nombre de sous-catégories. Évidemment, rien ne vous empêche de suivre plusieurs formations à la fois. Vous pouvez aussi vous spécialiser dans une filière et maîtriser parfaitement tout son contenu.  En vous spécialisant dans la filière sucrée par exemple, il sera plus facile de diversifier vos offres sur le marché en vous positionnant sur plusieurs variétés de produits alimentaires. Si vous avez une plus grande vision, vous pouvez aussi opter pour plusieurs filières en formation courte ou longue. En gros, toutes les formations restent à votre portée. Le tout dépend de vos objectifs et de votre motivation.

5. Un secteur toujours imprégné des défis de la vie actuelle

À notre époque, l’alimentation est un défi pour la vie de l’homme. Les habitudes de consommation changent et les modes de fabrication aussi. Il faut non seulement faire plus attention à ce que l’on mange, mais aussi veiller à ce que cela n’ait pas un impact sur l’environnement. C’est pourquoi la qualité et les bonnes techniques sont au centre de tout ce qui est inculqué dans les métiers de bouche. Naturellement, l’hygiène est de mise. Les produits destinés à la consommation demandent une manipulation minutieuse et surtout un degré de propreté quasi irréprochable. Les exigences sanitaires et environnementales, ajoutées à l’évolution de la technologie, donnent naissance à de nouvelles méthodes de travail plus performantes en matière de qualité et de quantité. Les formations aux métiers de bouche sont donc perpétuellement en marche : elles s’assurent de rester à jour dans les innovations qui impactent le secteur.

Quitter la version mobile