Près de 7% du total des étudiants en mobilité dans le monde, sont en études ou en stage dans l’hexagone. La France séduit donc, mais à quelles aides financières ont droit ces étudiants ? Comment financer ses études en France, pour ces étudiants étrangers qui viennent d’une autre nation ?

La bourse d’excellence Eiffel

En accord avec son pays d’origine, et la France, un étudiant peut venir étudier en France, et bénéficier de certaines bourses d’études, selon le cas. Le programme d’excellence Eiffel a pour objectif de financer une formation de niveau Master ou une mobilité de dix mois dans le cadre d’une cotutelle ou codirection de thèse. Trois domaines d’études sont jugés prioritaires : les sciences, l’économie-gestion ainsi que droit et sciences politiques. Ce n’est pas à vous de soumettre votre dossier, mais à l’établissement d’enseignement supérieur en France (qui s’engagent à vous inscrire dans la formation demandée si vous obtenez la bourse Eiffel.

La bourse Excellence-Major

Les bourses du programme Excellence-Major sont destinées aux meilleurs élèves (non français) des lycées français à l’étranger, désirant continuer leurs études dans l’hexagone. C’est l’établissement qui transmet les candidatures. Les étudiants choisis, reçoivent une bourse pendant cinq ans maximum (deux ans de bourses pour les bacheliers avec mention très bien ou bien, à quoi peuvent s’ajouter 3 années de bourses pour pouvoir poursuivre jusqu’au  Master). Il est à noter que certaines organisations internationales comme l’ONU, l’UNESCO ou l’OMS, encouragent la mobilité internationale, en offrant des bourses aux étudiants tentés par l’étranger.

Les bourses sur critères sociaux

Certains étudiants étrangers et réfugiés peuvent prétendre aux bourses sur critères sociaux du ministère Français de l’enseignement supérieur et de la recherche. Vous pouvez être concernés : si vous avez moins de 28 ans que vous êtes ressortissants d’un pays de l’Espace Économique Européen, si vous êtes bénéficiaires du statut de réfugié ou apatride, reconnu par l’Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides, que vous résidez en France depuis au moins deux ans et que votre foyer fiscal de rattachement est situé en France depuis au moins deux ans. Pour demander une bourse, vous devez saisir votre Dossier Social Étudiant (DSE) entre le 15 janvier et le 31 mai de l’année précédente. En fonction de votre situation et de vos ressources, le montant de votre aide variera entre l’exonération des frais d’inscription et de cotisation à la sécurité sociale étudiante et 5 500€ environ.